Six baskets indispensables du moment

Dans ce qui semble être la fin des tendances qui nous ont accompagnées les saisons dernières, de nouveaux styles apparaissent, s’éloignant des dad shoes. Tout juste avant qu’une nouvelle tendance n’envahisse les rues, une poignée de chaussures deviennent des indispensables.

Converse Chuck Taylor All Star. Un classique qui ne fait jamais faux-pas. La chaussure, créée en 1917, a réussi à devenir un standard dans le monde de la mode. La silhouette des Chuck Taylor a transcendé le monde des baskets pour devenir une icône de la mode comme les polos Ralph Lauren ou les Levi’s 501.

Dans cet Olympe de références, les Chuck Taylor restent inchangées, tout en s’adaptant aux tendances. Le modèle actuel nous amène à retrouver la silhouette des années 70, une tentative de Converse de rivaliser avec les Nike Blazer et les adidas Superstar, chaussures les plus recherchées par les basketteurs des années 70. Les différences fondamentales : une partie supérieure renforcée, une nouvelle forme et une semelle intermédiaire plus matelassée.

JW Anderson, Tyler The Creator, Undercover ou Carhartt ont également travaillé sur les Chuck Taylor 70, bien que l’édition la plus recherchée reste peut-être celle de COMME des GARÇONS.

Nike Air Max 270. La première unité Air Max spécialement conçue pour le lifestyle a été inspirée par les Air Max 93 et 180, mais il s’agissait avant tout d’une tentative de placer le plus d’air possible dans une chaussure. La plus haute des unités d’air jamais créée jusqu’à aujourd’hui, 32 mm placés dans le talon, zone de contact maximal. Sur la partie supérieure, la tendance asymétrique est accentuée dans la version Flyknit (une édition spéciale, facilitant l’ajustement et l’aération).

Les nouvelles versions des Air Max 270 placent la spectaculaire unité d’air dans des silhouettes inspirées des modèles d’archives de Nike (Max 270 Bowfin) ou créent de nouveaux concepts (ISPA). Si elles te plaisent, tu peux acheter ces Nike 270 sur sivasdescalzo.

Adidas UltraBoost 2019. L’une des chaussures les plus attendus par les coureurs, la mise à jour des adidas UltraBoost est également une option idéale pour le quotidien. Aux avantages déjà connus du Boost (menés maintenant à l’extrême), il faut ajouter les améliorations en termes d’ajustement, de stabilité et de design.

Surtout en renouvelant complètement la partie supérieure grâce à un Primeknit construit à 360 degrés, ce qui signifie la quasi élimination des coutures.

Une chaussure qui est née dans le running, mais qui a su s’adapter à la rue, menant une nouvelle tendance qui se rapproche du produit le plus technique.

Nike Fear of God 1. Elles pourront difficilement devenir l’un des modèles les plus vus du moment en raison de leurs éditions limitées. Le succès des Nike Fear of God 1 ne réside pas dans sa visibilité, mais dans son influence. Avec une silhouette complètement différente de ce que l’on a l’habitude de voir, les Fear of God 1 semblent vouloir établir un nouveau modèle.

Le responsable est Jerry Lorenzo, un designer étroitement lié au sport professionnel. Son père était joueur et entraîneur de baseball, ce qui lui facilita le contact avec les matériaux sportifs dès le départ. Cependant, Lorenzo est davantage influencé par le style du basket-ball et sa collection pour Nike tourne autour de la NBA. Son style habituel, axé sur le produit brut, est mélangé à des références aux moments les plus glorieux du basket-ball américain. Ses Air Fear of God 1 sont conçues en collaboration avec Leo Chang, qui a également créé certaines des chaussures de Kevin Durant et mélange les détails des Huarache Lite et des Air Max 180.

La tendance des chaussures de papa, véritable boom des saisons passées, s’est transformée en de nouvelles silhouettes. Ce qui a commencé comme étant une mode ironique qui cherchait à donner un nouveau sens à des chaussures qui, de par leur design, ne se distinguaient pas du reste, est devenu un processus de redesign de certains de ces modèles.

Pièces qui changent de volume, nouvelles dimensions encadrées par des couleurs brillantes et exagérées. Peut-être la marque qui a le mieux compris l’évolution des dad shoes est-elle Puma, avec des modèles tels que les RS-X, une reconstitution d’un modèle de running des années 80.

Ce style de montagne se comporte généralement comme une inspiration qui se répète fréquemment et, avec les chapeaux de laine et des doublures polaires, reviennent à la mode les chaussures de trail. Dans certains cas, ce sont de véritables chaussures de trail running, mais il existe également des rééditions de modèles classiques tels que les Nike Humara, des collaborations et d’autres qui utilisent l’esthétique du trail pour arriver à une image unique. Le meilleur exemple : les Balenciaga Tess Gomma.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.